Acouphènes : Personnes à risque

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les résultats d’une étude épidémiologique menée en Grande-Bretagne auprès de 22 194 adultes ont démontré que le risque de développer un acouphène augmentait proportionnellement au nombre d’années passées dans un milieu de travail où les bruits sont élevés.

Les jeunes. L’incidence des acouphènes chez les jeunes tend à augmenter depuis quelques années, phénomène que les experts expliquent par le fait qu’ils sont exposés à un volume de son élevé lorsqu’ils fréquentent les discothèques, les boîtes de nuit, les salles de concert et les raves. Sans compter que plusieurs écoutent la radio de leur voiture ou de leur baladeur à un volume extrêmement élevé.

FACTEURS DE RISQUE

Exposition excessive au bruit. L’oreille interne est tapissée d’une multitude de cils vibratoires dont la mission est de faire passer la vibration sonore. Lorsque des sons de forte intensité sont perçus par l’oreille, ces cils vibratoires s’abaissent pour se redresser au bout d’un moment. Toutefois, l’exposition régulière à un nombre trop élevé de décibels (dB) entraîne tôt ou tard des dommages permanents.
« il n’y a aucun risque connu de perte auditive associée aux niveaux sonores inférieurs à 70 dB, peu importe la durée de l’exposition. » L’Organisation mondiale de la Santé mentionne que les pressions acoustiques ne devraient jamais excéder 140 dB pour des adultes, et 120 dB pour des enfants.

Voici quelques exemples du nombre de dB qu’une personne peut absorber en moyenne durant une journée.

Un enfant qui passe six heures par jour en garderie - le bruit d’une garderie peut facilement atteindre 75 dB -, et une heure devant le petit écran, qui participe à des activités durant deux heures et dort 11 heures est exposé à une moyenne de 70 dB durant sa journée.

Un adolescent qui écoute une musique trop forte sur son baladeur durant trois heures - ce qui peut équivaloir à 95 dB -, qui fréquente une salle de jeux électroniques durant une heure et qui, le reste du temps, s’adonne à ses activités régulières : aller à l’école, regarder la télévision, dormir, etc., est exposé à une moyenne de 86 dB durant sa journée

Par ailleurs, il arrive qu’un son particulièrement violent provoque un affaissement irrémédiable des cils vibratoires de l’oreille, pouvant causer une atteinte auditive permanente et des acouphènes.

Quelques mesures en décibels (dB)
Bruissement d’une feuille : 10 dB;
Réfrigérateur : 40 dB;
Voix parlée : 60 dB;
Autoroute : 75 dB;
Outils électriques : 85 à 113 dB
Tondeuse à gazon : 90 dB;
Musique dans les cours d’aérobie : 89 à 96 dB;
Musique dans les boîtes de nuit : 90 à 110 dB;
Sirène : 100 dB

Certaines maladies. L’otite moyenne, la maladie de Paget et la maladie de Ménière peuvent causer des acouphènes puisqu’elles affectent le système auditif. Des atteintes du système vasculaire peuvent aussi être en cause. Par exemple, l’athérosclérose, caractérisée par des dépôts de gras sur la paroi des vaisseaux sanguins, rend les petits vaisseaux qui irriguent l’oreille moins flexibles. Cette perte d’élasticité, fait en sorte que le sang arrive plus brusquement dans l’oreille - on peut donc entendre le sang circuler, par battements. Enfin, la haute pression (et les facteurs qui favorisent l’hypertension comme le stress, la consommation d’alcool, de café, etc.) peut aussi rendre les sons internes audibles

Usage de certains médicaments. Lorsqu’ils sont pris à long terme et à hautes doses, certains médicaments peuvent causer des acouphènes. Voici la liste des principaux médicaments en cause :
- l’aspirine et certains anti-inflammatoires non stéroïdiens;
- la quinine;
- les contraceptifs oraux;
- certains diurétiques;
- divers médicaments utilisés en chimiothérapie;
- des antibiotiques de la famille des streptomycines (dont l’action toxique au niveau de l’oreille est reconnue).

Retrouvez notre dossier thématique “spécial acouphènes” sur le site institutionnel des Laboratoires BIORL : www.biorl.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.