S.O.S : Je n’en peux plus de mes acouphènes…

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

www.biorl.fr Rubrique Acouphènes

www.biorl.fr Rubrique Acouphènes

Les bruits ou sons décrits par les patients souffrant d’acouphènes sont perçus comme des bourdonnements ou des sifflements recouvrant les analogies suivantes :

  • Soupape d’une cocotte-minute
  • Vol d’insecte
  • Souffle d’air ou bruit du vent

Cette perception sonore définie comme  acouphène ou tinnitus est ressentie sur une seule oreille ou sur les deux oreilles, irradiant l’ensemble de la tête sans qu’aucune pollution sonore environnementale ne soit enregistrée.

C’est la raison pour laquelle la science a longtemps considéré les acouphènes comme de simples symptômes d’hallucination de la part du patient et qu’ils ont été classifiés ainsi comme une pathologie psychiatrique.

L‘isolement du patient souffrant d’acouphènes est dû à l’appréhension ou la honte d’en parler à leur entourage ou à leur médecin dans la mesure où eux seuls perçoivent ces bruits parasites dans les oreilles.

Il est acquis aujourd’hui grâce aux nombreuses études cliniques à travers le monde que les acouphènes correspondent en majeure partie à une pathologie de la sphère O.R.L.

Différents types d’acouphènes sont ainsi été répertoriés dont les causes peuvent être multiples.

Les acouphènes classifiés comme acouphènes subjectifs représentent 95 % d’entre eux et sont décrits par les patients comme des sifflements aigus et permanents.

Ils sont liés dans 80 % des cas à un dysfonctionnement de l’oreille interne.

Ce type d’acouphènes survient fréquemment suite à un Traumatisme Sonore Aigu (tir, discothèque, concert, environnement professionnel bruyant, …), suite à la prise de médicaments ototoxiques (toxiques pour les oreilles), choc émotionnel, stress intense…

Il existe souvent pour ces patients (44 % des cas observés), un phénomène d’hyperacousie associée (hypersensibilité aux bruits et différents sons).

Pendant de nombreuses années, les acouphènes ont été attribués au vieillissement et touchant particulièrement une population âgée.

La tendance actuelle voit croître une population de patients acouphéniques de plus en plus jeune et ce phénomène insidieux concerne de ce fait toutes les tranches d’âge et devient de plus en plus fréquent chez les jeunes et jeunes adultes

Il existe aujourd’hui des solutions pour accompagner les personnes souffrant d’acouphènes même s’il est encore impossible de guérir totalement cette pathologie.

Ces solutions ont pour objectif de mieux vivre avec ces troubles de l’audition, en favorisant le processus d’habituation et d’acceptation.

Être sujet à des des sifflements ou des bourdonnements en permanence ou de façon discontinue dont la sensation s’amplifie en milieu silencieux provoque une fatigue nerveuse intense et peut conduire à une détresse psychologique majeure.

Le réflexe de focalisation sur l’acouphène envahit et irradie l’ensemble de l’espace sensoriel…

Les conséquences peuvent être dramatiques pour le sujet atteint en l’isolant totalement d’une vie sociale et professionnelle indispensables à l’équilibre psychique.

Ainsi le patient souffrant d’acouphènes tombe peu à peu dans une spirale négative d‘anxiété, d’angoisse entraînant au fil du temps une conduite dépressive, allant quelquefois jusqu’à des comportements suicidaires.

Le spécialiste O.R.L, grâce notamment à des explorations fonctionnelles et examens suivis est en mesure de définir le type d’acouphènes subi et orienter ainsi le patient vers les solutions les mieux adaptées.

Il existe des solutions afin de soulager les symptômes liés aux acouphènes, si l’on a au préalable réussi à en déterminer les causes.

  • Sophrologie
  • Ostéopathie
  • TRT© (Thérapie par le Bruit)
  • TCC (Techniques cognitives et comportementales).
  • Phytonutrition (Serenyl)

De plus en plus d’équipes pluridisciplinaires voient le jour  avec pour objectif  un accompagnement médical, psychologique qui, associé  à ces techniques offre un véritable soulagement par le phénomène d’habituation et d’acceptation.

En dernier lieu, les personnes sujettes aux acouphènes ne doivent pas hésiter à prendre contact avec les diverses associations spécialisées qui peuvent venir en aide et se sentir moins isolé, diminuant la détresse psychologique induite par ces bourdonnements et sifflements.

Un dossier thématique complet est à votre disposition sur le site www.biorl.fr Rubrique Acouphènes.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »