Vitamine C et Lactoferrine : L’assurance Santé

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La forme calcique de la vitamine C est particulière, elle présente de nombreux avantages, en particulier sa tolérance digestive, la vitamine C pure ayant tendance à créer des troubles du transit (accéléré pour des raisons osmotiques).

Ascorbate de Calcium et Lactoferrine

STIMUNYL : Ascorbate de Calcium et Lactoferrine

La forme calcique tamponne l’acide et compense les pertes de calcium dues à la vitamine C.
L’ascorbate de Calcium n’est pas acide ni trop « excitant ».
C’est un anti-dépresseur vrai.
Ceci permet d’utiliser confortablement de fortes doses nécessitées par les situations de fatigue et dépression liées à des syndromes inflammatoires. (En particulier absence de nausées , gaz, et diarrhées)
Le métabolisme de la vitamine C entraîne des effets chélateurs des métaux toxiques (plomb, Cadmium, Mercure, Strontium) .
Il entraîne aussi un effet légèrement diurétique (réduction des oedèmes inflammatoires).


La vitamine C
est une vitamine « enzymatique » cofacteur de très nombreuses fonctions biologiques. Le besoin de base est relativement faible, mais il est considérablement augmenté en cas d’infection et/ou inflammation.
L’Ascorbate de Calcium :

  • Participe aux réactions d’oxydoréduction cellulaire comme vecteur d’hydrogène.
  • Possède une action au niveau du tissu conjonctif : la vitamine C favorise la différenciation des cellules mésenchymateuses de tous les tissus conjonctifs ; Joue un rôle dans l’élaboration du collagène.
  • Agit sur le métabolisme des mucopolysaccharides acides de la substance fondamentale.
  • Possède une action sur les glandes endocrines, interrelation entre vitamine C et stréroïdogénèse.
  • A un rôle anti-infectieux.
  • Possède des propriétés détoxifiantes.
  • Possède une action sur le métabolisme protidique, oxydation de la tyrosine, hydroxylation de la dopamine en noradrénaline, inhibition de l’oxydase nécessaire à la transformation de la dopa en mélanine.
  • Possède une action sur le métabolisme des glucides et des lipides.
  • Agit au niveau du métabolisme du fer: augmente l’absorption du fer, favorise la captation du fer par les hématies.
  • A un rôle dans l’hématopoièse: favorise la formation des hématies, agit sur la transformation de l’acide folique en acide folinique.
  • Possède une action anti-hémorragique par protection des épithéliums vasculaires.
  • Possède une action sur les enzymes au niveau du cycle de Krebs. Protège de l’oxydation les vitamines A, D et E.

L’acide ascorbique semble finalement posséder la capacité de tuer de manière sélective les cellules cancéreuses.

La molécule entraînerait la formation de peroxyde d’hydrogène, lui-même responsable de la destruction des cellules tumorales.
Chen et coll. ont pu établir que la mort des cellules tumorales est médiée, non pas par l’acide ascorbique intracellulaire, mais par les molécules de vitamine C présentes dans le milieu extracellulaire.
La cytotoxicité est indépendante de la présence de chélateur, mais absolument dépendante de la formation de peroxyde d’hydrogène.

La formation de peroxyde d’hydrogène dépend quant à elle de la concentration en acide ascorbique, et du temps d’incubation.
Ces données suggèrent que la vitamine C pourrait être un précurseur du peroxyde d’hydrogène, lui-même responsable de la mort des cellules tumorales.
Le peroxyde d’hydrogène étant par ailleurs connu pour son pouvoir antimicrobien, Chen et coll. suggèrent que l’administration de vitamine C (par voie intraveineuse en particulier) présente potentiellement un intérêt non seulement dans le cadre du traitement de certains cancers, mais aussi dans celui de différentes maladies infectieuses.

STIMULATION DE L’IMMUNITE PAR LA LACTOFERRINE

La lactoferrine a une action stimulante sur le système immunitaire de l’hôte en agissant sur les cellules impliquées soit dans l’immunité naturelle soit dans l’immunité spécifique.

La lactoferrine stimule l’activité des macrophages.
La présence de lactoferrine favorise la production d’anticorps, notamment des IgA sécrétoires dans la  lumière intestinale.
Les IgAs inhibent l’adhésion des bactéries pathogènes à la surface des muqueuses :

  • en agglutinant les bactéries
  • en se fixant sur les adhésines qui sont les facteurs d’adhésion présents à la surface des bactéries
  • en interférant avec les interactions adhésines/récepteurs cellulaires.

La cause principale de vos intolérances alimentaires se trouve dans l’intestin grêle. Les aliments morcelés en « nutriments », passent dans le sang à travers la barrière intestinale.

L’aliment est considéré non comme un corps étranger, mais comme un  « immigrant » qui a reçu le feu vert et qui est « toléré » par notre système de défense immunitaire.
Il arrive que certains aliments partiellement digérés traversent la paroi intestinale de façon « illégale », entre deux cellules. Ceci arrive lorsqu’il y a une augmentation de la perméabilité de l’intestin grêle qui est devenu fragile à la suite d’agressions répétées (stress , aliments industriels, habitudes alimentaires monotones, alcool, certains médicaments)
Notre système immunitaire va non seulement attaquer les nutriments et les détruire en fabriquant des anti-corps (IgG), mais va activer sa mémoire.

La consommation régulière d’aliments de même nature va entraîner une cascade de réactions de défense entraînant un stress permanent pour le système immunitaire avec inflammation chronique, et dépôts de complexes immuns dans les tissus, et production de cytokines.
L’expérience a montré que les aliments incriminés sont souvent ceux que l’on consomme quotidiennement, avec toutes les conséquences pathologiques potentielles : migraine, surpoids, troubles gastro-intestinaux, maladies rhumatismales, dépression .

Grâce à son action sur le système immunitaire, la lactoferrine peut être utilisée à but préventif dans les infections intestinales, comme protection contre d’autres dommages impliquant le système immunitaire, comme immunomodulateur.

STIMUNYL est un activateur des Défenses Naturelles de l’organisme contenant de l’Ascorbate de Calcium et de la Lactoferrine à retrouver sur le site www.biorl.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »