Une prévention des acouphènes est-elle possible ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La majorité d’entre nous ignore les bruits internes de notre corps qui sont masqués par l’environnement extérieur. Si une personne est installée dans une cabine insonorisée, ces sons internes seraient perceptibles et vous surprendraient. Tout ce qui bloque les sons de la vie quotidienne tels que cérumen, bouchons d’oreilles, ou un corps étranger dans l’oreille rend les sons internes de notre corps beaucoup plus perceptibles.

Il existe de nombreuses causes provoquant des acouphènes :

  • Une infection ou une maladie de la chaîne ossiculaire de l’oreille moyenne ou du tympan (la membrane tympanique)
  • Les lésions des terminaisons microscopiques du nerf auditif dans l’oreille interne, qui peuvent également se produire avec l’âge (presbyacousie)
  • Une forte exposition au bruit, comme les armes à feu,la musique lors d’un concert.
  • Les Médicaments
  • La Maladie de Ménière
  • Dans de rares cas, l’acouphène peut résulter d’une pathologie lourde comme un anévrisme cérébral ou une tumeur du nerf acoustique.


Certaines pistes ou supplémentation nutritionnelle peuvent se révéler intéressantes chez certaines personnes:

  • Réduire ou éviter la caféine et le sel.
  • Cessez de fumer.

Dans certains cas, la supplémentation en magnésium, co enzyme Q10, Avena Sativa, complexe vitaminique B (SERENYL) chez les personnes qui ont de faibles niveaux peut être bénéfique - d’autres études sont nécessaires.
La valériane (SERENYL) peut améliorer les troubles du sommeil dus à l’acouphène et sevrer progressivement l’organisme des anxyolitiques chimiques.
Les Thérapies comportementales et cognitives peuvent contribuer au succès de diminution de l’acouphène.

Certains types d’acouphènes peuvent être évités grâce à une prévention de l’audition et de bonnes habitudes d’hygiène auriculaire.

L’utilisation de cotons-tige est à proscrire. Les cotons-tige devraient être interdits car ils contribuent à repousser le cérumen vers l’intérieur du conduit auditif en provoquant un compactage et une accumulation contre la membrane du tympan, ce qui provoque l’acouphène.

Si vous travaillez dans un environnement  bruyant, protéger votre audition en milieu professionnel est indispensable.Votre employeur est tenu règlementairement de vous fournir des protections auditives (casque anti-bruit, bouchons d’oreille).

Bon nombre d’activités de loisirs, tels que les concerts, le sport automobile,la chasse engendrent des nuisances sonores favorisant l’apparition d’acouphènes. Vous devez vous protéger en utilisant des accessoires de protection sonore adaptés (www.biorl.fr). Ne pas utiliser de coton dans les oreilles car vous n’aurez aucune protection contre les sons aigus et risquez de loger ce coton au fond de votre conduit auditif.

Lorsque vous écoutez de la musique avec un casque, Réglez le volume d’écoute  à un niveau raisonnable. Si d’autres peuvent entendre votre musique, ou si vous êtes incapable d’entendre le bruit autour de vous, le volume est trop élevé.

Certains sons de votre vie quotidienne sont nocifs pour vos oreilles
. Même le sèche-cheveux ou la tondeuse de jardin peuvent nécessiter le port de bouchons d’oreille.

Évitez ou consommez avec modération les boissons alcoolisées et le café
.

Ne pas fumer et éviter au maximum le tabagisme passif. La nicotine contenue dans la cigarette réduit le flux sanguin vers les structures de l’oreille, conduisant à l’acouphène.

Maintenez votre poids de forme. Une surcharge pondérale peut entraîner une augmentation de la pression artérielle. L’hypertension favorise une sensibilité au bruit et aux acouphènes.

Adoptez une alimentation équilibrée et pratiquez une activité physique.

Retrouvez nos dossiers thématiques Acouphènes sur www.biorl.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »